(témoignage) Auto-éditer son premier livre, par Patrick Joël Manzoni

Patrick Joël manzoni m'a contactée il y a quelque temps pour savoir comment éditer son premier roman. Nous avons eu quelques échanges, et il s'est lancé. Patrick est un homme heureux : son livre est enfin sur les rails de l'auto-édition. Je lui ai demandé de partager son expérience encore toute récente pour en faire profiter les auto-édités qui ne savent pas par quoi commencer. Merci à lui d'avoir accepté de rédiger ce billet. 

Après avoir écrit son livre

 

Le faire lire, et faire vérifier son orthographe, sa grammaire et sa syntaxe par un correcteur/une correctrice, telle Agnès Rabotin.

 

 

Version numérique du livre (ebook)

 

Faire une couverture, qui peut aller du simple fond de couleur unie au montage photo, en passant par un dessin d’artiste ou de graphiste. 

 

Dans le cas d’un montage photo, les photos de base devront être libres de droits, telles que celles disponibles gratuitement sur le site Pixabay, ou des photos dont on est l’auteur. Si la photo comporte une personne, il faudra faire signer également au modèle une autorisation d’utiliser son image.

 

Dans le cas de l’utilisation d’un dessin d’artiste ou de graphiste, ce dernier devra accepter de signer un contrat de cession de droits d’auteur afin de permettre à l’auteur du livre d’exploiter librement son œuvre. Il y a trois sortes de contrats possibles : avec uniquement le paiement d’une somme forfaitaire (qui revient au paiement de la de réalisation du dessin), ou en ajoutant un pourcentage sur les gains à venir relatifs à la vente du roman, ou uniquement avec un pourcentage sur les gains à venir relatifs à la vente du roman.

 

D’après son manuscrit, saisi sur un traitement de texte, comme Word ou OpenOffice Writer ou encore LibreOffice Writer, créer son livre au format e-pub. Le logiciel gratuit Sigil permet de faire cela très facilement.

 

Rédiger le résumé, autrement dit le « pitch », qui servira également pour la 4e de couverture de la version imprimée.

 

Protéger son manuscrit. On peut le faire en s’envoyant à soi-même, par La Poste en pli recommandé, son manuscrit imprimé. Il faudra alors conserver cette enveloppe et ne pas l’ouvrir, son cachet faisant foi. La date de ce cachet devra être antérieure à l’auto-édition du livre. Pour renforcer cette protection, il est également possible de protéger son livre sur un site Internet, par exemple celui de Copyright France, en utilisant le « Pack Dépôt Copyright Découverte ».

 

Ouvrir un compte bancaire pour sa future micro-entreprise. Si la passion d’auteur est secondaire à l’activité professionnelle principale, ce compte pourra être personnel, et celui-ci ne vous coûtera rien en termes de frais, sauf options choisies évidemment, contrairement à un compte professionnel.

 

Pour être en règle en déclarant ses revenus, créer sa micro-entreprise en tant qu’auteur auto-édité et l’assurer.

Sur le site du Portail officiel des micro-entrepreneurs.

Dans la sous-rubrique « Vous créez votre activité » de la rubrique « Comment adhérer ? », cliquer sur le lien de :

« Vous devez effectuer votre déclaration de début d’activité en ligne ».

 

Sur la page suivante, cliquer sur le bouton rouge « Déclarer votre début d’activité ».

Sur la page suivante, dans la liste déroulante « Domaine d’activité », aller tout en bas et sélectionner « JE NE CONNAIS PAS MON DOMAINE D’ACTIVITÉS ».

 

À droite du champ de saisie « Choisissez votre activité », cocher la case « Vous ne trouvez pas votre activité ». Dans le champ de saisie qui apparaît en dessous, taper « AUTRE CRÉATION ARTISTIQUE », qui correspond au code 9003B, car notre statut d’auteur n’existe hélas pas encore, puis sélectionner en dessous « Activités libérales ».

 

Sélectionner ensuite « Profession assimilée libérale rattachée au RSI pour le régime vieillesse (exploitant auto-école, médecine chinoise, etc.) ».

 

Cliquer sur le bouton vert « Suivant », puis remplir l’imprimé à fond jaune qui s’affiche.

 

Dans le cadre numéro 7, dans le champ « Précisez cette nature », écrire « Auteur ».

 

Environ une semaine plus tard, vous recevrez un courrier de l’Insee confirmant la création de votre micro-entreprise et donnant votre fameux identifiant SIRET.

 

Un peu plus tard, vous recevrez un courrier de RSI annonçant votre affiliation pour votre protection sociale.

 

Trouver un site d’auto-édition, tel que LibrinovaBookelis, Édilivre...

 

La plupart des sites d’auto-édition s’occupent de l’identification de l’édition du livre. Le cas échéant, il faudra s’enregistrer auprès de l’AFNIL, afin d’obtenir son code ISBN 13 et son code à barres AEN 13 associé. C’est très simple à faire, il suffit de remplir le « Formulaire SOCIÉTÉ » sur leur site. Il vous sera demandé, entre autres, d’annoncer un nombre approximatif de livres qu’on estime éditer par an. Ne pas hésiter à annoncer 3 ou 4 livres pour obtenir une première liste de 10 numéros, car il en faudra un pour chaque version d’un même livre (livre audio, livre numérique, format poche, format broché, etc.). Le délai de traitement de la demande peut par contre être long, jusqu’à 3 semaines. On reçoit d’abord par courriel une liste de numéros ISNB et leur équivalent EAN, puis par courrier quelques jours plus tard.

 

 

Version imprimée du livre

 

Choisir son format, par exemple poche en 11 X 18 cm, ou A5 (21 X 14,8 cm)

 

Faire la mise en page adéquate sur votre traitement de texte. De nombreuses règles de mise en page utiles sont disponibles sur le superbe blog d’Agnès Rabotin.

 

Créer sa couverture, celle de la 1re et de la 4e de couverture, et la tranche, par exemple avec le logiciel gratuit GIMP ou Scribus. Pour connaître l’épaisseur de la tranche, l’imprimeur pourra la donner dans son devis en fonction du papier choisi et du nombre total de pages du livre. Le site de certains imprimeurs permet de calculer l’épaisseur de la tranche. Des imprimeurs, tels que Copymédia, peuvent vous proposer des outils très pratiques de création de couverture. Copymédia met à disposition un générateur de couverture sur Word très bien fait, simple d’utilisation et flexible.

 

Si ce n’était pas déjà fait pour la version numérique, s’enregistrer sur le site de l’AFNIL. Voir les détails dans la rubrique précédente.

 

Créer et télécharger l’image de son code à barres à partir de son numéro EAN 13 associé à son code ISBN, sur un site tel que codebarre.be, qui propose un générateur gratuit. Le générateur de couverture sur Word de Copymédia fait cela automatiquement. Mettre ce code à barres sur la 4e de couverture, ainsi que le code ISBN et le prix de vente du livre.

 

Envoyer son manuscrit et sa couverture à son imprimeur.

 

Avant que l’imprimeur lance l’impression de la commande, il envoie à l’auteur un BAT (Bon À Tirer) qui est une sorte de « prototype » du roman. Son but est de permettre à l’auteur de vérifier une dernière fois qu’il n’y a pas d’erreur, mais aussi le rendu de tout ce qui a été créé sur ordinateur. Certains imprimeurs se contentent d’un BAT numérique qu’on feuillette sur l’écran d’un PC. L’imprimeur ne lancera l’impression des exemplaires commandés qu’après validation du BAT. À savoir que la modification de ce BAT peut être payante chez certains imprimeurs.

 

À la réception de la commande, envoyer un exemplaire du roman à la BnF (Bibliothèque nationale de France). L’envoi est gratuit ; à la place de l’affranchissement, écrire la mention « Franchise postale - Dépôt légal code du patrimoine Article L 132_1 Procédure de traitement des envois au titre du dépôt légal ». On peut trouver les modalités sur leur site.

 

Faire la promotion du roman et organiser des séances de dédicaces dans des librairies, le rayon livres de supermarchés, des salons du livre...

Apprenons à être notre propre éditeur

Bienvenue sur Je me publie, journal consacré à l’auto-publication sous toutes ses formes.

 

Je m’appelle Agnès Rabotin. En mars 2012, je publiai mon premier roman en version numérique Kindle sur Amazon. En juillet, la version papier voyait le jour. 

 

Correctrice-relectrice de métier depuis plus de

20 ans, auteure auto-publiée, je vous propose des articles qui vont vous permettre de mettre en page votre propre ouvrage dans le domaine de l’auto-édition pour qu’ensemble, pas à pas, nous progressions jusqu’à faire connaître nos écrits au grand public.

 

MISE EN PAGE

LIEN UTILES

(Ces titres sont donnés à titre indicatif pour leur sérieux, je n'ai de partenariat avec aucun)

MES DERNIERS OUVRAGES CORRIGÉS